samedi 10 juillet

J'ai bien essayé de partir le cœur léger.

Let's go. Je mets les voiles. Roadtrip en Scandinavie. J'en frétille comme un hareng mariné. C'est pas tous les jours qu'on peut faire un bras à son bled pourri. J'ai pris l'appareil photo, et je dois avoir oublié tout le reste. Qu'à cela ne tienne. Cependant, allez savoir pourquoi, comme à chaque départ en vacances d'été, je me retrouve en proie à la mélancolie.
Posté par petite-prince à 23:52 - Commentaires [5] - Permalien [#]

vendredi 09 juillet

Je n'ai jamais pu refermer mes bras sur mon âme.

Je ne fume pas. La cigarette me répugne. J'ai beau clamer que je veux mourir jeune, l'idée de la dégradation de mon corps ou de mon âme m'étant insupportable, je ne me suis jamais résolue à flirter ouvertement avec le danger. Aussi infime soit-il. Je suis de celles qui restent assises bien sagement, avec un peu de regret mais qui savent au fond d'elles, que cela n'aurait pu être autrement. Un rien m'effraie. Je suis intimement persuadée que quoi qu'il arrive, tout à la fin, nous ne seront que néant. Et la plus belle surprise qui... [Lire la suite]
Posté par petite-prince à 09:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 06 juillet

Lumière

Parfois je voudrais crier un énorme NON. "Non, tu n'aurais pas du recommencer à croire en ces personnes qui t'ont tant déçues par le passé." Mais c'est un peu tard pour se le dire. Alors, plutôt quelque chose comme un "non, cesse de vouloir te détacher de la douleur. Cesse de rompre tout lien affectif. Tu vas devenir une coquille vide de douleur. Mais plus encore, vide tout court. Et ça, il en est hors de question. NON." Alors peut-être. Peut-être, qu'à défaut de pouvoir dire "NON, avion tu ne décolleras... [Lire la suite]
Posté par petite-prince à 16:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]