dimanche 14 novembre

I'm always late, you know.

Mais qu'est-ce que c'est? Ce sale doute qui nous ronge. Aujourd'hui nous sommes bien laids. On dira que c'est la vie, les gens qui n'ont pas vraiment fait attention à nos pauvres rêves. Invoquons nos meilleurs prétextes. Mais déjà on sait que les rides de sourires crispés s'insinuent sur nos joues flétries, qu'aucune accusation ne pourra rien y faire. C'est une évidence, que nous sommes devenus d'horribles créatures. L'ennui, la douleur. Nous étions si bons. Les convictions y sont toujours, mais les moyens ont changés. L'important c'est ce ne pas y laisser sa peau, ni ses larmes. Soyons encore plus durs.  -Février 2010

02chase

 

Je m'étais offerte en pâture à mon plus grand mal, sous les effets conjugués de la faim et de l'espoir. Tentative désespérée de couper le cordon. Je ne sais plus ce que je veux du vice aujourd'hui. De l'amitié, une vengeance ou un peu d'amour ? Non décidément, j'aurais tout essayé. La conciliation, la fuite, le dégoût, le mépris, l'oubli, la compréhension et l'acceptation. Mais on ne se débarrasse pas de ses démons, on les apprivoise.

Posté par petite-prince à 19:08 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur I'm always late, you know.

    (un sourire, seulement. mais ne t'en fais pas, tout va bien, du moins, tout va mieux.)

    Posté par Miss Woody, mardi 16 novembre à 18:13 | | Répondre
Nouveau commentaire