dimanche 03 juillet

2.0-8.3AM

Cette nuit, j'ai vu toutes les heures de la nuit. De l'heure la plus noire et la plus silencieuse à la douce rosée du matin, baignée de lumière orangée. J'en avais les genous qui frissonnaient. Du noir. À trois heures la campagne est glaciale. J'étais entourée, mais quelque part, au fond de moi, j'étais seule. Comme si les deux voix qui s'entremêlaient en une conversation de part et d'autre de mes épaules, s'unissaient pour me tisser un doux nid de mots. Un nid dans lequel je pouvais rêver un peu. Un nid silencieux, mais chaud. Mes jambes étaient gelées à vrai dire, mais dans mon ventre, curieusement, se répandait une douce chaleur. Peut-être que c'est tout, qu'il n'y a rien de plus que des moments suspendus  dans le temps. L'équilibre délicat qui doit inévitablement se rompre. On fait le durer aussi longtemps qu'on peut le faire avec une illusion. Mais c'est déjà fini.

tumblr_l4bt9uRbqe1qbzkc8o1_500

Cette nuit, je ne me suis pas coiffée, habilllée, maquillée. Cette nuit je n'ai pas dansé. C'était hier, c'était loin. J'ai marché, je me suis enfoncée dans l'horizon bleu marine, le visage caressé par quelques volutes de fumée épaisse. Cette nuit j'ai laissé un peu des attentes s'échapper. J'ai lâché prise. Et quelque part entre les inombrables allers et retours dans les ruelles du vieux Villepreux, j'ai cessé de penser à tout ce que je laissais derrière moi pour vraiment regarder "what lays ahed" . J'ai embrassé du regard tout ce qui pouvait l'être, j'ai tout intériorisé. J'ai bu un peu de la terre qui m'a vue grandir et je l'ai immortalisée en mon sein. 

Posté par petite-prince à 14:19 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur 2.0-8.3AM

    Ta prose me manquait.
    Passe sur mon blog à l'occasion !

    Posté par Matheew, dimanche 17 juillet à 16:59 | | Répondre
Nouveau commentaire