vendredi 19 août

Rien n’est réel pour toujours. Pas comme dans les livres. Je ne sais pas si c’est qui me pousse à fuir. Un peu je crois. Je voudrais être un bocal dont aucune eau ne s’échappe, je suis juste une main. Vide, crispée. J’écarte les doigts, je n’essaye plus de retenir. Juste d’attraper pour une fraction de seconde. Et laisser filer. Et le temps, et les gens. Les gens parce qu’ils sont instables et changeants, le temps parce qu’il me fera détester les gens. Je voudrais pouvoir être déçue. Mais j’ai grandi trop loin. Emmurée. Loin de la réalité. Là où tout est limpide, là où tout est irréel. L’irréel est ma réalité. Peu importe le mal que je me donne pour le cacher. Je suis toujours un peu ailleurs, en train d’imaginer la minute parfaite. L’extase et la paix. Et la beauté. Silence. 

Posté par petite-prince à 00:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Normal 0 21 Rien n’est réel pour toujours. Pas

Nouveau commentaire